Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Théâtre > "Aromagic" de Peter de Bie : un spectacle pour les papilles
Publié : 18 décembre 2013

"Aromagic" de Peter de Bie : un spectacle pour les papilles

Trois élèves de 5e2 ont écrit un article sur la pièce de théâtre qu’ils sont allés voir le lundi 16 décembre. Cet article paraîtra également sur le site "Seine Chronique".

Le lundi 16 décembre, les 5e2 ( classe théâtre ) du collège Jean Moulin ont assisté à l’enregistrement d’une émission télévisée au Volcan Maritime, nous qui normalement nous rendons là-bas pour voir du théâtre ou de la danse.

Dès que le spectacle a commencé, nous avons bien compris qu’il s’agissait d’une sorte de théâtre un peu spécial, un théâtre qui nous fait croire qu’on assiste à une émission de télévision mais qui est de la pure fiction.

C’est une pièce de théâtre qui parle de la nourriture, des goûts, des saveurs, bref, nous avons assisté à un cours de cuisine. La scène est en forme de bouche, le plateau représente la langue et tous les spectateurs qui entourent la scène sont les dents de la bouche !! Aromagic est un spectacle gustatif et chaque spectateur a pu goûter des petits plats.

C’est l’histoire d’une dame, Sylvie qui essaye de monter une émission de télévision qui porterait le nom " Aromagic". Pour l’aider, elle fait appel à son ami d’enfance, spécialiste du goût. Mais, ce sera la catastrophe car l’ancien ami de Sylvie aidé par le cuisinier Peter de Bie nous font goûter le cinquième goût : l’umami, goût très peu connu mais très présent dans nos plats. Le producteur de l’émission n’est pas content que l’on présente un autre goût que les très célèbres sucré, salé, amer, acide et décide de renvoyer Sylvie qui ne veut plus entendre parler de son ancien copain. Mais tout rentrera dans l’ordre car grâce au talent du cuisinier en chef et grâce à la persévérance du spécialiste du goût, l’émission va être un grand succès.

L’histoire nous a plu mais ce qui a retenu notre attention, c’est qu’on donnait à goûter à tous les spectateurs : des poudres, le goût Umami, des biscuits aux algues, des boulettes d’amande avec du chocolat à l’intérieur, des brochettes fumées sans viande ni poisson, un gâteau au fromage blanc en forme de cerveau.

On a trouvé ça super ! Ce spectacle sort de l’ordinaire. Le meilleur moment pour nous, c’est quand on nous a fait goûter une boulette fumée. On nous a demandé d’abord de boucher notre nez en mâchant la boulette puis quand on a débouché notre nez, plein de saveurs envahissaient notre bouche. On a aimé aussi le bruit que faisait le public quand il mâchait bruyamment des chips. En revanche, nous n’avons pas aimé toutes les préparations qu’on nous servait !!

Article écrit par Daria Laroune, Simon Leclerc et Robin Delaunay ( 5e2 au Collège Jean Moulin Le Havre )

Portfolio automatique :