Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Théâtre > La ronde des auteurs : premier spectacle de la trilogie.
Publié : 5 décembre 2015

La ronde des auteurs : premier spectacle de la trilogie.

La ronde des auteurs : c’est parti pour un tour ! Manon Frankhauser, élève de 5e2 option théâtre vous raconte...

Nous sommes allés voir le jeudi 12 novembre 2015 de 13h45 à 15h00 le spectacle de “Gretel et Hansel” au petit théâtre des Bains-douches. Ce spectacle comme on l’a vite remarqué est inspiré de l’histoire de “Hansel et Gretel” des frères Grimm. Les acteurs qui étaient sur scène étaient trois. Il y avait Isabelle, qui était venue l’année dernière quand on était en 6°1 pour nous aider à monter une pièce de théâtre. Elle jouait le rôle de la maman, l’autre actrice jouait Gretel et l’acteur jouait Hansel.

Les acteurs lisaient pendant le spectacle, c’est a dire qu’ils faisaient de la lecture mise en espace. Ils avaient donc un livre dans les mains. L’histoire de “Hansel et Gretel” a été revisitée par Suzanne Lebeau. Ce spectacle que nous avons vu n’a été joué que deux fois en public, le 12 et le 13 novembre 2015. L’histoire, même si elle a été revisitée, a gardé quand même l’histoire originale avec au début, la famine, l’abandon dans la forêt, la maison en sucrerie et la sorcière qui veut manger le jeune Hansel.

Mais l’originalité de cette version de Suzanne Lebeau c’est de montrer la difficulté pour une grande soeur d’accepter l’arrivée d’un petit frère. Au début, la grande soeur déteste son petit frère puis au fil de l’histoire, elle apprend à l’aimer et à le protéger.

Suzanne Lebeau a été inspirée par ses deux nièces, c’est ce que nous avons appris lors de la discussion avec les comédiens après le spectacle. L’histoire est racontée du point de vue de Gretel qui a du mal à devenir grande sœur et qui jalouse son petit frère. En même temps, il est né le jour de la soupe aux légumes et il lui mange son morceau de pain. Lors de la scène du four, quand la sorcière veut manger Hansel, Gretel doit faire un choix : soit elle jette la sorcière et le petit frère dans le four, vite fait bien fait pour redevenir fille unique, soit elle jette la sorcière dans les flammes et garde son petit frère avec elle. Elle choisit de jeter la sorcière et de garder son petit frère, car, au fond, Gretel tient beaucoup à Hansel et adore avoir “ses petits bras autour du cou”.
Toute la classe a apprécié cette lecture-spectacle qui nous a fait réfléchir à nos relations avec nos frères et soeurs.
Manon Frankhauser