Vous êtes ici : Accueil > Jumelage > Un comédien propose un atelier aux apprentis-collégiens
Publié : 2 février 2016

Un comédien propose un atelier aux apprentis-collégiens

Yann Dacosta est venu présenter son spectacle " L’apprenti " aux élèves de 6e1. Il est le metteur en scène de cette pièce que nous irons voir au mois d’avril. Pendant deux jours, lundi 11 et mardi 12 janvier, les collégiens ont pratiqué le théâtre autour de la thématique de l’enfance et de l’adolescence.

Tout d’abord, nous avons fait un exercice pour nous présenter. Nous nous sommes mis en carré et il fallait dire notre prénom à haute voix et le nom d’un pays qui commençait par la première lettre de notre prénom. Ensuite, il fallait retenir le pays de chaque élève de la classe. C’était un exercice de mémorisation pour chauffer la voix et la tête.
Une fois cet exercice terminé, on avait à apprendre un ou plusieurs paragraphes du texte que nous avions déjà travaillé avec nos professeurs en cours de théâtre. Yann Dacosta avait séparé la scène en quatre parties qui correspondaient à 4 émotions différentes. Il fallait dire notre texte en variant les émotions. On passait de la colère, aux rires, de la joie à la tristesse en passant par la gourmandise, le dégoût, la peur voire la terreur...Un même texte était dit avec plusieurs intentions. Nous avons plutôt bien réussi cet exercice. Puis, Yann Dacosta a séparé le plateau en deux parties. Il faisait exister deux mondes contraires. On devait jouer la jeunesse par exemple côté cour et quand on passait côté jardin, on devait jouer la vieillesse.

Nous avons fait plusieurs exercices d’entraînements avant de passer à la mise en scène de notre futur spectacle. Yann avait des qualités qui ont permis à notre pièce de prendre forme : c’est un homme de précision qui s’attarde sur chaque élève pour le faire progresser. C’est un homme gentil qui nous mettait en confiance et nous encourageait. Avec Yann, il y a un temps pour tout, pour la détente et pour le travail. C’est un metteur en scène talentueux, très à l’écoute de nos propositions. A la fin des deux journées, le début de notre travail était fluide et surtout on a vu une énorme évolution par rapport aux premières séances avec le texte. Il nous reste beaucoup de travail mais on y arrivera, on ne baissera pas les bras. Nous avons hâte de vous présenter les futurs collégiens de la pièce et de vous raconter leur été cauchemardesque avant leur entrée en sixième.

Article écrit par les élèves de 6e1

Portfolio automatique :