Vous êtes ici : Accueil > ENSEIGNEMENTS > Français Langue Étrangère > Visite de l’Abbaye de Montivilliers, le jeudi 7 décembre 2017.
Publié : 29 janvier

Visite de l’Abbaye de Montivilliers, le jeudi 7 décembre 2017.

Bonjour,

Nous sommes les élèves de 5e1. Avec les élèves de 5e5, nous sommes allés à l’Abbaye de Montivilliers le jeudi 7 décembre 2017. Nous avons pris le tram jusqu’à la gare puis nous avons pris le train. Ensuite, nous sommes arrivés à l’Abbaye. Peggy nous a accueillis. Elle nous a fait visiter l’Abbaye de Montivilliers.

Le matin, nous avons fait une visite de l’Abbaye et l’après-midi nous avons participé à un atelier de calligraphie.

La société du Moyen Âge

Dans la société du Moyen Âge, on peut trouver un roi et des seigneurs, ils dirigent. Les moines sont ceux qui prient. Ils dirigent aussi les chevaliers qui combattent. On trouve ensuite les commerçants qui travaillent.
Il existe deux types de clergés : le clergé séculier qui regroupe les moines pouvant sortir de l’Abbaye et le clergé régulier, les moines n’ont pas le droit de sortir de l’Abbaye.

Les lieux de l’Abbaye

On est allés dans le dortoir. C’est le lieu où les moniales dormaient. On a vu aussi la salle capitulaire qui était le lieu de « réunion » des moniales. Dans la salle capitulaire, on avait le droit de parler, on parlait de la vie à l’Abbaye, on pouvait aussi y lire la Bible.

Dans un bâtiment de l’Abbaye se trouvait une église où les moniales priaient. Ensuite, il y avait un grenier où elles stockaient le blé et le grain. Le cellier servait à ranger la nourriture. Dans l’Abbaye, il y avait aussi une rivière qui avait pour nom la Lézarde, les moniales ont creusé pour dévier cette rivière. On trouvait aussi une infirmerie, si l’infirmière ne travaillait pas, elle soignait les moniales ou sinon les moniales se soignaient toutes seules. Les moniales avaient un verger, c’est un terrain planté d’arbres fruitiers. Dans l’Abbaye, se trouvait une cuisine où les moniales préparaient les repas, elles mangeaient dans un réfectoire.
Elles cultivaient des légumes dans un potager. Elles possédaient des lapins qui se trouvaient dans la cour aux lapins. Elles disposaient aussi de poules qui étaient dans un poulailler. Le jardin des simples servait à cultiver des plantes médicinales. Le cloître servait à méditer.
Le régisseur allait chercher le blé dans le moulin à blé qui était situé à l’extérieur de l’Abbaye.

Les règles de Saint-Benoît

Au VIème Siècle, Benoît de Nursie fonde une Abbaye et écrit un règlement pour aider les moines à être de bons serviteurs de Dieu. Les moniales de l’Abbaye de Montivilliers étaient obligées d’obéir aux règles de St Benoît.

La règle de St Benoît s’organisaient autour cinq grands vœux :

1) Les moniales faisaient un vœu d’obéissance.
2) Elles n’avaient pas le droit de se marier ni d’avoir des enfants (vœu de chasteté).
3) Elles faisaient un vœu de pauvreté.
4) Elles n’avaient pas le droit de sortir de l’Abbaye (vœu de clôture).
5) Elles n’avaient pas le droit de parler (vœu de silence).

Durant les repas, les moniales se nourrissaient de pain, de poisson, de fromage, de fruits, de légumes, de poulet et elles buvaient du vin. Elles mangeaient à 12h50. Elles n’avaient pas le droit de manger de bœuf (viande rouge). Elles ne pouvaient pas manger de chocolat ni de pomme de terre car cela n’existait pas à cette époque.

L’emploi du temps des moniales

Peggy nous a emmenés dans le cloître pour nous expliquer l’emploi du temps des moniales.
L’heure de la première prière était à 2 heures. Ensuite, les moniales priaient toutes les trois heures, sept fois par jour.
Elles mangeaient avant 13h00 et dînaient à 19h00. Elles travaillaient et s’occupaient de l’Abbaye et des pauvres. Le grand silence de la nuit durait 6h30.

L’atelier calligraphie

Le jeudi 7 décembre, nous avons participé à un atelier de calligraphie.

Les moines utilisaient des matériaux comme : le parchemin, l’encre, les feuilles d’or, la peinture.

Pour écrire, un copiste a besoin de pinceaux, de plumes d’oie, d’un canif (un canif est un petit couteau qui sert à couper des feuilles)

Un manuscrit s’écrit à la main, il faut 150 à 200 peaux de moutons et 2 ans de travail pour fabriquer une bible.

Avec Peggy, nous avons écrit l’alphabet gothique à l’aide d’une plume d’oie. Ensuite, nous avons écrit notre prénom sur un marque-page.

Notre avis

Peggy nous a bien accueillis on a découvert et appris beaucoup de choses, on a beaucoup aimé faire de la calligraphie. L’Abbaye était jolie ! On vous conseille de la visiter !